AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RedSkull, la malédiction.

Aller en bas 
AuteurMessage
Redskull
Divine Hunter
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 29
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: RedSkull, la malédiction.   Sam 30 Sep - 15:29

[ Voila c'est pas bien grand mais je suis content de ce petit texte merci les cour de math et de francais vous m'avait beaucoup servit ^^.]





Alors que les lunes passaient et passaient sur les hommes de la tribu, un fléau se dessina a l’horizon de mes 15 printemps. Le bétail mourait avec des quartiers de chair emportes dans la nuit, des proies étaient retrouver agonisante au petit matin par nos chasseurs puis nos enfants disparaissaient happés par une créature des ténèbres.
Cette période dura pendant deux lunes, et les chasseurs étaient dépites pars ce massacre, plus une seule bête aux alentours, le silence calme et effrayant nous entourait. Le chaman avait inscrit sur des peaux de bison le fait et inventait un nombre incroyable d’histoire pour nos futurs descendants.

Suite a cette période le chef, mon père, et les chasseurs des plaines vertes décidèrent d’aller traquer cette bête qui nous pourrissait la vie. Pendant qu’ils s’enfonçaient dans la foret, moi et une amie jouions prés de la rivière au saumons.
Le soleil commençait à décliner aux loins des plaines, il suivit le contour des collines, un léger vent ce levé et alors que nous mangions avec les autre enfants de ma tribu un homme sortit du bois c’était l’un de nos guerriers blessé qui revenait. Avant de tomber dans les bras de Morphée il souffla ces quelques mots : « Mort l’ombre les a tous englouti dans son néant….. »

Pris d’une rage immense devant la mort de mon père je pris les armes et m’avançai d’un pas décidé dans cette foret ténébreuse. Ma respiration était saccadée et mes mains moites trahissaient ma peur grandissante, un craquement derrière moi me fit sursauter, mais ce n’était rien.
Alors que j’avançais dans cette lugubre forêt, mes mains tremblaient et mes dents claquaient. Les mains crispées sur ma lance je priais les anciens pour survivre à cette aventure. Avançant lentement entre les arbres, la lumière diminuait et les ténèbres m’entouraient, un calme inquiétant planait autour de moi. Soudain un hurlement à glacer le sang perça l’obscurité ; les anciens m’avaient abandonné dés le moment ou j’avais pénétré cette foret, avançant et tremblant, je sursautais au moindre craquement de brindille qui s’envolaient dans le vent, vent qui caressait mon torse et mon visage. Alors sur la droite une bête apparut, je soufflai de soulagement ce n’était que un sanglier, moi qui pensait qu’il allait me charger, fut bien surpris en le voyant tomber sur le sol inerte ; m’avançant prudemment le pic de ma lance pointé dans la direction de l’animal, je fus bientôt à côté de lui et appuyant mon pic sur sa tête : aucune réaction alors je posai ma lance à terre et me penchai sur la bête ; les mains tremblantes je retournai l’animal sur l’autre flanc, flanc qui aurait dû être là mais il n’y avait rien : le vide ; ou plutôt les entrailles du sanglier laissaient quelques cotes déchiquetées étaient en dessous de la bête, le sang recouvrait mes mains et les feuilles ; une mare de sang s’étendait maintenant sur le sol. Ne réalisant pas le danger immédiat je me relevais et regard autour de moi, il n’y avait rien juste le néant, le noir. Un bruissement de feuille me fit revenir a la dure réalité, j’étais en danger, reprennent ma lance, je m’élance dans la foret, les branches fouetté mon visage et mon torse, de fine plaie courait mon torse et mes bras. Une ombre ce faufilé dans mon dos avec rapidité et sournoiserie.

Courant a en prendre haleine, je débouchai sur une clairière ou s’écouler un torrent, il y avait une chute. Me retournant pour faire face a mon poursuivant, rien ne vint. J’attendais l’oreille aux aguets et l’œil rapide ne voyant toujours rien je me retournai pour regarder cette clairière de plus prés, m’approchant de l’eau, je vis mon reflet miroité a la surface. Alors je vis le reflet d’une personne sur les rochers prés de la chute, me retournant vivement je vis sur les rochers me regardant une femme jolie.
M’approchant doucement, je pouvais maintenant la détailler de long cheveux noir lui descendez jusque très bas, une peau halé couleur du sable, des seins présent mais cacher par un fin morceau d’étoffe transparent qui lui couvrait aussi le bas du ventre et donc son intimité, un doux parfum l’entourait sauvage et attirant, je m’avance encore un peu, soudain elle me parle d’une voix angélique douce et apaisante :
« Bonjour jeune homme, pouvez vous me faire la discutions ? Cela fait tellement longtemps qu’un beau jeune homme n’est pas venu dans cette foret. »
Méfiant je montais les quelque cailloux pour me retrouvais face a cette femme, soudain je me retrouvai submergé par tant de beauté, c’est yeux ambre me fixait, il était pourtant si irréel que j’aurais du fuir, mais j’étais attiré par la belle. Je pris la parole comme hypnotisé :
« Mais bien sûr douce créature de la nuit je suis un indien de la tribu qui habite en bordure de la foret », s’avançant toujours et ne sachant pas comme cela ce fit il déposa un tendre baiser sur les lèvres de la belle. Un gout de fruit imprégnais mes lèvres à présent je défis le contact et la regarda dans les yeux. Elle me sourit et répondis au baiser par un autre plus appuyant n’ayant rien de tendre, mais plutôt passionné, je me retrouvai a genoux devant elle, c’est main parcourait mon dos me caressait et m’effleurait, évidement je frissonner a ce contact mais une de mes main prit une initiative et passa derrière la tête de la femme et ma langue passa doucement c’est lèvres et alla jouer avec la sienne. C’est mains ce firent plus baladeuse et elle commençait à courir mes fesses, elle soupira légèrement au contact. Mes mains ce faisait a présent puissante et ferme, je la serrais contre moi sentant sa respiration s’accélérais et le mouvement de ses seins a chaque respiration. Alors que elle enlevait mon bas je levais la tête et aperçût une lune argenté éclairer la nuit, voulant lui montrait cette douce vu je pris son menton dans la main et la fit lever la tête. Soudain elle ce crispa et ce maintient voilement a moi, c’est yeux si doux et mystérieux ce transforme en fureur pure. Elle posa un cri qui perça la nuit terrifiant et malsain. C’est dents ce mirent a grandir devenant des crocs, du sang coulait de sa bouche maintenant. Alors une douleur cinglante me frappa a l’épaule, comme si un fer a blanc venait de me perçait toutes l’épaule, la regardant je vis quelle venait de me mordre, pris de peur je pris ma lance prés de moi et lui planta dans le cœur et poussa d’un coup sec pour quelle ce brise dans sa peau. Pris de convulsion elle s’écroula a terre et cria comme un dément, alors que un dernier soupir lui parvint, elle fit sur le sol et roula sur les rochers pour finir dans l’eau du torrent maintenant rouge comme le sang.


Depuis cette nuit tragique je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais dés que j’aperçois cette lune pourtant si belle un animal ce réveille en moi et prend possession de mon corps, depuis ce jour je vis dans les bois ou plus un homme ne s’aventure, mais parfois au loin j’entends des hurlements comme les miens preuves que je ne suis pas seul à souffrir.
Mais qui sait peu être que si je trouve des gens comme moi ils me feront ouvrir les yeux et cela m’éviteras de croire que je porte une malédiction sur moi.

Suite bientôt peut être.


Dernière édition par le Mer 31 Jan - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Redskull
Divine Hunter
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 29
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: RedSkull, la malédiction.   Sam 7 Oct - 22:33

Alors là je suis frustré et véxer. Vous me dites fait un RP c'est obligatoire si tu viens chez les HOM, j'en fait un et pas d'avis meme pas par MP ou sur le forum de MG ou là haut aussi je l'ai poster et pas un com.
Y a de quoi etre un poil furax.
Meme si c'est pour me dire que il est nul et que je ferais mieux de sortir, dites le que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Belgarath
diplomate
avatar

Nombre de messages : 928
Age : 31
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: RedSkull, la malédiction.   Sam 7 Oct - 22:40

tenerve pas cheri, un RP, c'est une partie de l'histoire d'un des notres, c'est pas forcement fait pour critiquer ou balancer des fleur a son auteur, je n'ai pas recu bcp de coms non plus, et je vien pas raler, alors calme toi!!

P.S. : Il est pas mal ton rp, alors pete un coup et sa ira mieux Very Happy Razz
Revenir en haut Aller en bas
Redskull
Divine Hunter
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 29
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: RedSkull, la malédiction.   Sam 7 Oct - 22:47

au mais je suis calme je voulais juste savoir ce que vous en pensiez parce que j'en n'est sacrifier des heure de francais et de math pour écrire ceci ( et surtout des heures avec celle que tu sais belga et des parties aussi ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Belgarath
diplomate
avatar

Nombre de messages : 928
Age : 31
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: RedSkull, la malédiction.   Sam 7 Oct - 22:58

un temps pour tout mon frere....^^
Revenir en haut Aller en bas
Redskull
Divine Hunter
avatar

Masculin Nombre de messages : 1039
Age : 29
Date d'inscription : 12/09/2006

MessageSujet: Re: RedSkull, la malédiction.   Sam 7 Oct - 23:00

HUG...........Belga a parlé


édite red: d'ailleur faut que je me sauve elle belle attend sur le feu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RedSkull, la malédiction.   

Revenir en haut Aller en bas
 
RedSkull, la malédiction.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Malédiction hollandaise ?!
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Malédiction / Curse
» Malédiction ! (DC Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Hunters :: RP :: Personnages-
Sauter vers: